Richmond park
The deer rut

Victime d'une pression cygénétique de plus en
plus forte, stressés par des mois de traque et
de chasse, l'observation de nos grands animaux
est devenue très compliquée en France.
Le spectacle afligeant du brame ces dernières
années avec de moins en moins de grands cerfs
m'a finalement conduit, à regret, à trouver
ailleurs un endroit où la magie de ce moment
fort de la vie animale opère encore.
Et c'est en Angleterre dans la banlieue de
Londres, à Richmond exactement que j'ai pu
vivre le brame au milieu même des animaux.
Là bas, les cerfs cohabitent paisiblement avec
les hommes dans une ancienne réserve de
chasse royale reconvertie en parc naturel.